Les France de Cross...

samedi 3 mars 2007

CROSS - CHAMPIONNATS DE FRANCE A VICHY Lâchez les chevaux

Qu'ils soient une récompense ou le jour tant attendu pour récolter les fruits des heures d'entraînement hivernales, les championnats de France de cross qui se déroulent demain sur l'hippodrome de Vichy ont été cochés depuis longtemps sur le calendrier de nombreux athlètes côte-d'oriens. Bien sûr ils n'ont pas tous réussi à décrocher le droit d'y participer, mais ils seront quand même une cinquantaine à se rendre dans l'Allier pour l'ultime rendez-vous de la saison, soit une vingtaine de plus que l'an dernier à Challans (Vendée). Ce qui est déjà une belle performance. Huit équipes, une dizaine d'athlètes engagés en individuel et cinq clubs représentés. Au niveau des équipes, celle que l'on attend dans le top 10, ce sont évidemment les seniors filles de Chenôve. Deux fois deuxièmes aux interrégionaux en 2005 et 2006, sixièmes aux France l'an dernier, les Chenevelières ont déjà signé un véritable exploit en remportant leur demi-finale à Lons. Si le titre semble promis aux Marseillaises, qui devraient devancer les Lilloises et les Sarthoises, Isabelle Ferrer, la championne de Côte-d'Or, Céline Taïana, la championne de Bourgogne, Aurélie Mazoyer, la championne interrégionale, Fettouma Brelaud, qui fera parler son expérience et sa régularité, Sabrina Tayeb, de retour après les interrégionaux, Karelle Dubief et Nathalie Lapierre, qui découvriront les France, auront envie de briller face à Alès, Reims ou la Haute-Bretagne. Sous les couleurs de Chenôve, il faudra également avoir un œil sur Paul Lalire en juniors et Didier Vianello en vétérans. L'autre Côte-d'Orien qui pourrait tirer son épingle du jeu est le leader de l'équipe seniors garçons du DUC, Emmanuel David, 34e l'an dernier. La jeune formation phare des Ducistes déplore la défection de Romain Voigt (inflammation du tendon d'Achille), mais comptera sur la forme actuelle de Stéphane Charnet et Mickaël Pasero, sur David Binet, le bon retour d'Aurélien Caignol après une tendinite au genou, les débuts de Rachid Lahrifi sous les couleurs dijonnaises, alors que Laurent Harrouet, malade en début de semaine, sera plus incertain. Leurs homologues féminines, championnes de Bourgogne et des interrégionaux mais diminuées par l'absence d'Eugénie Clerc, tenteront quand même de rentrer dans les quinze sur le court. Bagarre DUC-ACR en cadets Chez les jeunes, Eloïse Fraison et Caroline Zanini, déjà qualifiées chez les cadettes, ont obtenu le droit de prendre le départ en juniors, tout comme Fanny Debief en espoirs. Après être passés à côté des régionaux, les cadets se sont bien repris aux interrégionaux, où ils ont terminé 4es. Ils seront en bagarre avec l'autre équipe de cadets côte-d'orienne. L'ACR Dijon, champion de Côte-d'Or et vice-champion de Bourgogne, est allée au bout de l'aventure de la bande de copains qui ont formé une équipe dans le but d'aller aux France. Parti trop vite aux interrégionaux, Vincent Mangalers-Pivot voudra sans doute avoir retenu la leçon. Avec dix-neuf qualifiés, Athlé 21 déplace la plus grosse délégation. Sans avoir de grosses ambitions - elles sont toutes première année -, les juniors filles, emmenées par Solène Fournet, Magalie Perraudin et Eva Réveillon, pourraient quand même réaliser quelque chose d'intéressant. Leurs homologues masculins ont déjà signé une belle surprise en se qualifiant aux France. Egalement qualifiés, les seniors masculins, champions de Bourgogne et 2es à Lons, seront sans Vincent Vassard, qui prépare les championnats de France de 100 km, et sans Régis Raymond, qui prépare le marathon d'Annecy, mais Benjamin Petitjean et Olivier Urlacher voudront quand même tirer leur épingle du jeu en rentrant dans les cent, comme Mélanie Naulot et Sandra Vigneron sur le cross court. Enfin, cinquième et dernier club côte-d'orien représenté, les CROCOS seront aussi aux France, par l'intermédiaire de Nicolas Mary, également sur le cross court. Stéphan LETOURNEAU