Un bon week-end pour les ACéRistes.

Encore un bon week-end avec des performances de choix pour les ACéRistes.

Samedi 14/06, Jean-Louis RABIET a terminé 1er V4M à la course de Bologne.

Dimanche matin, 15/06, sous une pluie battante, il fallait vraiment en vouloir pour participer au Trail des Crocofolies, à Fontaine Les Dijon. Alexandra POLI (1ère cadette), Perrine BORNEL (2ème cadette), Fabrice HEURET (5ème au scratch et 4ème SHM) et Jacques PIVOT (1er V4M) ont parcouru les 8 Km rendu un peu glissant par les pluies. Sur la plus longue des distances, le 22 km qui doit en faire à peine 20 !, Jean-Marc CHIODIN (1h45’), Fabrice NICOLARDOT et Mattéo BUONOCORE ont apprécié le parcours digne successeur du cross de Toucy !!! C'est-à-dire boueux à souhait… Véronique BORNEL s’adjuge la 3ème place au scratch féminin et Daniel CHAMBIN termine 1er V3M.

91 coureurs ont terminé ce Trail sur le 22 km et environ 60 sur la petite distance. Mention spéciale au commentateur de l’épreuve qui, par oubli j’ose l’espérer, a systématiquement omis de citer l’ACR Dijon quand un de nos athlète montait sur le podium…(Citant bien sûr les autres !!!).

Les classements complets de toutes les distances des Crocofolies :

http://croco.21.free.fr/

Dimanche après-midi, la pluie ayant cessé, c’était au tour de nos jeunes de montrer leur volonté d’en découdre lors des championnats de bourgogne sur piste au stade Colette besson. Je dois dire que je me suis « régalé » à voir autant d’envie de bien faire… Une course de 800 m cadet parti au sprint avec quelques « frottement » où les deux jumeaux Maxime et Grégoire CHEVALIER se sont livrés à fond. Vite dans l’action, Grégoire a su prendre les risques qu’une telle course demande : Partir vite au risque de craquer sur la fin. 3ème au bout du premier 200 mètres, il terminera à cette place dans un excellent temps 2’04’’… Maxime, quant à lui, devra battre des coudes et se rétablir « miraculeusement » d’une chute annoncée avant d’aborder le dernier 100 m. Il finira cependant 4ème …

Le 3000 mètre fut pris à « bras le corps » par nos 3 représentant. Matthieu PISANESCHI, Jérémy CROTET et Xavier PIVOT . Si les deux derniers furent prudent au départ, Matthieu s’élança, comme à l’accoutumée, sur un rythme trop rapide. Dès le 2ème tour, il soufflait fort et avait du mal à suivre… Il résistait cependant mais le peloton revenait. C’est Jérémy qui se chargeait de mener la charge pour accéder au podium. Xavier suivait son bonhomme de chemin, caché derrière un plus grand que lui, mais résistait bien… Beau travail, nos « petits » revenait sur le 2ème . Ben Ismail (Stade Auxerrois) craquait et était repris par Jérémy et Matthieu. Plus que deux tours… Matthieu fatigué de ses nombreuses relances se laissait distancer. Jérémy avait pris 10 mètres et tenait provisoirement la 2ème place… Mais, l’auxerrois revint fort dans les 200 derniers mètres pour doubler, dans un sprint rageur, à 20 mètre de la ligne, notre ACRiste dépité. Matthieu revenait en trombe également mais 5 dixièmes trop tard pour la médaille de bronze. Xavier avait lâché au train son « cache vent » et prenait courageusement la 5ème place. Belle bagarre et course superbe pour nos trois cadets.

Le 5000 mètre était couru par notre junior Vincent PIVOT. 2 juniors seulement au départ parmi les coureurs. Vincent pris tête et corde d’entrée sur un rythme soutenu mais bien vite il s’aperçu que ce n’était pas la forme des grand jours… Il avait plus de 150 mètres d’avance sur le 2ème junior à mi parcours et cela semblait suffire… mais que nenni ! Vincent perdait 30 mètres à chaque tour et les grimaces à chaque passage laissaient entrevoir la seule issue possible a ce scénario : la 2ème place ! A deux tours de l’arrivée, le poursuivant (Simon Pailloux du 71) rattrapait Vincent et le passait sans pour autant faire le break d’entrée. L’ ACRiste tenait, s’accrochait, résistait sous les encouragements des Côte d‘Oriens et amis. Plus que 200 mètres, au coude à coude les deux jeunes voyait arriver l’ultime ligne droite. L’attaque de Simon ne fut pas franche. Avait-il peiner pour revenir ? Vincent remonta les deux petits mètres pris et c’est cote à cote qu’ils abordèrent les derniers cinquante mètres. Chacun pouvait faire la différence d’un dernier sursaut d’orgueil, d’une dernière foulée rageuse…3 petit dixième sépare nos deux athlètes la ligne passée mais s’est Vincent qui a eu le dernier mot, la volonté de remonter mètre par mètre pour devenir, pour la 2ème année consécutive, le champion de bourgogne a été la plus forte. Cette volonté de vaincre laissa place à l’amitié et c’est, en se serrant la main, que nos deux jeunes se racontèrent leur course, vue de l’intérieur…

Les classements complets des championnats sur le site de la ligue de Bourgogne :

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=1&frmcompetition=025938