Course de l' escalade - Genève

Commentaires personnels sur l'escalade de Genève. Tout le monde peut participer, pas besoin de licence, ni de certificat médical, 12 à19 Euros suffisent!

L'inscription groupée en vue de concourir pour les seules places récompensées (3)semble illusoire ( en 2007, la troisième équipe avait ses 10 coureurs dans les 10 premiers par catégories, avec de nombreux enfants ) et contraignante ( on attend toujours trop le dernier à s'inscrire ) et n'apporte aucun avantage particulier. Alors, tous à l'inscription individuelle.

La taxe d'inscription,qui peut  paraître élevée, donne droit à un cadeau ( inconnu jusqu'à l'arrivée ) intéressant ( sauf l'an dernier peut être ).

Toute place sur le podium, et il y en a 10, "rapportait" l'an dernier 50 francs suisses en bons d'achats, (facilement utilisables sur le lieu même de la course) et encore mieux pour les trois premiers. Performance réalisable pour les "91", encore cadets en Suisse. Avis à Grégoire, Maxime, Mathieu et Jérémy, dommage pour Vincent et Xavier, dans leur mauvaise année.

Si l'on arrive vers le parc des Bastions avant 9 h, il peut être possible de se garer dans les rues voisines de la rue st Lèger, après c'est vraiment difficile, et éloigné ou cher (20000 participants attendus ).

Quand on cherche dans la grande tente des dossards, on peut passer un mini visite médicale commentée et se faire masser gratuitement.

Du côté de la place Neuve, dans le parc, soupe chaude, tartines apéritives et vin chaud (tout cela très bon ) à volonté et gratuitement.

Les départs se font à l'heure exacte ( on est en Suisse ). Comme les concurrents, dans chaque course, sont nombreux, pour être dans les premiers rangs il faut être sur place au moins 30 minutes avant le départ, sauf pour les premiers de l'édition précédente, qui ont un dossard nominatif et peuvent s'échauffer devant la ligne en frimant un max!! Quand une course part, la suivante est déjà prête et la suivante est en préparation. Quand on a des ambitions de bonne place, les premiers rangs sont obligatoires: les 400 premiers mêtres sont en montée de plus en plus pentus et de moins en moins larges, avec des spectateurs qui empiète sur la chausée.

Quelque soit votre rang d'arrivée, vous aurez les dix dernières secondes de votre course, alors souriez!!

Je ne trouve plus à dire, mais si vous avez des questions, je répondrais si possible.