Marathonien du jour de l' An

Petit récit de notre marathonien du jour de l' An !

"Et oui, votre serviteur a bel et bien bravé le vent, la neige tant sur le sol que sur la tête.

Oui, pourquoi se contenter de fois gras, saumon, escargot et autres mets délicieux accompagnés de breuvages tout aussi succulents. Quand à moi, j'ai décidé de me rendre à Zurich pour le marathon de la nouvelle année.

Je ne vois pas quelle meilleure façon d'enterrer l'ancienne et de commencer la nouvelle année en prenant de meilleures résolutions.Pour ceux qui me connaissent, vous verrez en cela que le globe trotter n'a pas fini de courir.

Et dire qu'à cause du réseau féroviaire suisse, j'ai failli ne pas pouvoir m'y rendre.Tout était planifié sauf le retard du TGV Lausane Paris qui devait me servir de tremplin pour le Paris Zurich. 20mn, puis 30 et enfin 40mn de retard s'affiche sur le tableau. Pour une fois la SNCF a trouvé la solution, et en plus il me redonne de l'argent car les billets proposés sont alors moins cher (La magie du 31 existerai t'elle?). Je pars donc direction Besançon puis changement pour Belfort en navette, enfin je prends le Belfort-Mulhouse ou je rattrappe le TGV Paris Zurich après un sprint sur les quais.

Enfin, me voilà enfin arrivé à Schliren dans la banlieue Zurichoise.

Première constation, température clémente mais 5cm de neige, pourquoi n'ai-je pas pris mes Trails! Erreur de débutant ou précipitation dans la préparation des bagages, que né-ni, je suis en plein déménagement et impossible de trouver les chaussures appropriées.

Nous prenons le départ à 0h00 sous une myriade de feux d'artifice.Avec cette clarté, même pas besoin de frontale, je me croyais en train de faire le tour du Lac Kir, un tour d'environ 15 Km le long d'une rivière avec plein de petits faux plats. Nous assurons les quelques descentes, y'en faudrais peu pour se retrouver les fesses dans la neige.

Après 4 km, une petite portion de goudron déneigé mais hélas, seulement sur 800m.

1er passage au 10km en 56mn (je me dis, départ prudent mais je sais qu'au fond de moi, cela va être rude, car je suis au maximum)

2ème passage au 25 km en 1h29mn24s, (pas de quoi s'alarmer), Enfin si car la neige commence à tomber, en plus, je m'apperçois que j'ai perdu ma puce, aucun son n'émet lorsque je franchis le 40ème km.

Plus la force d'accélerer jusqu'à l'arrivée, le bonnet et les lunettes couverts de neige, les gants et le coupe-vent pénétré par l'humidité, je suis frigorifié. Je ne figure pas dans le classemennt mais bon, avec mes 5h18mn et 36s, je ne suis pas dernier, 2 personnes se trouvent derrière moi.

Avec le recul, je me dis que j'aurais peut être pû faire mieux, maintenant que je connais le parcours, persuadé qu'il y avait 4 boucles et non 3, mais bon, l'énergie n'était pas au rendez-vous. Mais je remets ça l'année prochaine, alors si quelques braves veulent m'accompagner. Surtout qu'en même temps, il y a 10 et un 21km, donc c'est ouvert à toutes et à tous.

Sinon, je souhaite une bonne et heureuse année 2009 à toutes et à tous, sportifs ou non. "