Christophe Melot dans l'aventure des Templiers

Christophe Melot participait le week end dernier au très difficile trail des Templiers (denivellé + de 3000 mètres et denivellé - de 3000 mètres ) . Cette compétition très relevé de 72 kms aura vu 2550 participants s'élancés mais seulement 1935 sauront rallier l'arrivée . Christophe sera de ceux là puisqu'il termine cette course en 12 h 04 mns à la 1391ème place . Voici ci dessous les impressions de notre acériste : Apres une préparation chahutée par une blessure (tendinite au genou), j'ai finalement pu prendre part au départ de la grande course des templiers.

En effet, c'est sur la musique d'ERA (ameno) et les sous la lumière des feux de bingale que je prend le départ dans une ambiance magique. 5h15: 5-4-3-2-1 et c'est parti pour 70 km sous une pluie d'encouragements du courageux public levé aux aurores pour l'occasion. Après une première partie relativement roulante, je me présente au premier ravito au km39 en 5h15 plein d'espoir car mes jambes vont alors plutôt bien et je me dit que terminer aux alentours des 10h de course était alors possible. Mais c'était sans compter sur la difficulté de la deuxième partie du parcours. En effet , seulement 9 km me séparait du ravito suivant à Trèves, mais il me fallu quand même 1h45 pour les parcourir. Après le départ de Trèves, où je compte 1h d'avance sur la barrière horaire, je suis victime d'un petit coup de "moins bien" au niveau des quadris. Mais à "seulement" 22km de l'arrivée, je serre les dents et poursuit mon effort dans des "singles" très techniques pour rallié le dernier ravito à Cantobre (km62).Toujours 1 heure d'avance sur la barrière horaire, j'ai limité la casse; mes jambes allant beaucoup mieux, j'avalais les 8 derniers kilomètres en un peu plus de 1h30 pour finalement entrer dans le village de Nant porté par les encouragements des nombreux spectateurs. Ca y est, j'étais "finisher" des templiers. Place à une petite de semaine de repos bien méritée.