Maxi-Race 2013

100_0889.JPG Arrivé à Annecy à 12h samedi, je me rend au

village Maxi-Race, ou flotte un air de tristesse. Aucune distribution de

dossard, on nous demande de revenir à 13h. 13h, le couperet tombe...la

Maxi-Race 2013 n'aura pas lieu. Pour des raisons de sécurité évidente, le

préfet ne donnera pas son aval pour le départ.

Un vent de désarroi et de déception flotte parmi les coureurs sous les tentes

du village. C'est vrai qu'il faut se mettre à l'évidence, il n'est pas prudent de

laisser partir plus de 3000 coureurs dans ces conditions alors que les

secouristes arriveront avec la plus grande peine à assurer leur travail.

Finalement, nous nous retrouvons entres amis à Sévrier pour un apéro

Runao dînatoire en compagnie de`Nicolas <https://www.facebook.com/Stuffitts.fr?directed_target_id=0>`_ , Laurent Vannexe

(Runao),`Nicolas #1 <https://www.facebook.com/nicolasrousseau?directed_target_id=0>`_ , William, Anthony et ces dames.

100_0877.JPG

Une bonne petite soirée improvisée ou le houblon coule avec plaisir, noyant

notre dépression de ne pouvoir faire notre course. Puis Nico a la bonne

réaction, et si nous faisions une sortie dimanche matin. Après quelques litres

et une bonne pizza, on se donne rendez à Doussard vers 9h direction le

Chalet d'Aulp.

Le première partie dans des singles boueux est superbe, plus nous montons

et plus la vue se dégage sur le lac d'Annecy. Petite descente sur le bitume

avant de trouver un single qui se termine en stage commando avec passage

de d'arbres et de branches sur une trace de sanglier. Un peu plus loin, âmes

sensibles s'abstenir nous trouverons le cadavre d'un jeune bambi.

Nous décidâmes de redescendre afin de trouver un sentier plus praticable

pour rejoindre le chalet d'Aulp.

Direction le montagne, la boue se transforme assez rapidement en neige,

nous n'irons pas plus haut que le chalet d'Aulp ou nous trouvons déjà 25 à

30 cm de neige par endroit.

312295_10151634148819850_1002131791_n.jpg Superbe descente sur Talloires sur un

Single boueux et caillouteux ou je croise Pierre Merlin, ancien ACRiste venu

s'installer à La Clusaz. Puis nous rentrons jusqu'à Doussard par la route

longeant le lac.

Au final 4h44, 25 km avec 1700m + dont 1600m + sur les 14 premiers kms.

Un excellent week end entre amis partageant la même passion et les mêmes

valeur de Trail.